Membres | Doctorants

Sophie Omère

Silhouette
Conservatrice du patrimoine
Doctorante
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

EHESS

sophie.omere[at]wanadoo.fr

06.16.54.56.21

Thèse en préparation

« Hydraulique somptuaire et transferts techniques vers l'Espagne au XVIIIe siècle : l'activité des fontainiers français dans les jardins de la Granja de San Ildefonso (Segovia) »

La thèse s’attache à questionner les réseaux hydrauliques dans les jardins au XVIIIe siècle à travers l’étude du métier de fontainier, artisan indispensable à la réalisation de ces systèmes d’alimentation en eau. Mon étude porte sur la communauté des fontainiers français installés en Espagne après être entrés au service du roi Philippe V. Elle propose d'interroger l'histoire des techniques en matière d'hydraulique princière et la circulation des savoirs entre France et Espagne à une période où des liens étroits se sont tissés entre la cour madrilène et la cour versaillaise.

L'arrivée au pouvoir de Philippe V marque le début du règne de la Maison de Bourbon en Espagne. De nombreuses réformes d'ordre administratif et économique sont alors entreprises par le roi visant à asseoir une politique centralisatrice et autoritaire suivant l'exemple français. Les chantiers d'hydraulique, expression de la domination politique, occupent une place importante. Leur étude permet d'approfondir les problématiques portant sur la symbolique de faste et de puissance associée aux jeux d'eau de formes variées, et sur l'utilisation d'innovations technologiques et leurs transferts dans un contexte particulier impliquant l'installation d'un nouveau réseau de techniciens spécialisés, des fontainiers issus de Versailles, Marly et Chantilly.

A travers l’étude des jardins du palais de la Granja de San Ildefonso et de sa fontainerie, mes recherches permettront de connaître, comprendre et évaluer le rôle des fontainiers français dans la transmission d'innovations techniques sur ce chantier. L'Espagne n'est pas exempte de toute innovation en matière d'hydraulique. Le travail des fontainiers français de Philippe V doit donc être étudié et analysé comme un nouvel apport qui vient s'intégrer àune tradition locale aux bases multiples et déjà solides et dont il convient d’apprécier le réel impact. L'identification de la circulation de fontainiers français entrés au service du roi d’Espagne Philippe Vpermet de répondre aux questions sur leur rôle, leur statut, leur formation, leur apport dans l’évolution des techniques hydrauliques, sur la mise en place et l’exploitation des différents systèmes d’adduction d’eau à l’époque moderne et d’ouvrir la réflexion aux transferts techniques vers l'Espagne pour lesquels il existe peu d'études. Lesrecherchessur les transferts techniques dans l'aire méditerranéenne permettent d'aborder la  problématique de la pluralité des centres ou pôles d'innovation en Europe et de réévaluer la place de l'Espagne comme foyer inventif dans l’Europe des Lumières.

 

Thèmes de recherche

Histoire des techniques ; diffusion des savoirs ; histoire sociale (métier de fontainier) ;arts de cour sous Philippe V ; offices des maisons royales de la monarchie espagnole

 

Publications

Articles et chapitres d'ouvrages

-« Les fontainiers français de la Granja de San Ildefonso », Artefact. Techniques, Histoire et sciences humaines, n°4, 2016, CNRS Editions, à paraître.

                                  

Dernière mise à jour : novembre 2016


 

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
MNHN

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38