CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Projets nationaux

Recherche | Recherches financées

GIS (Groupement d’intérêt scientifique)
EnviGlob, Images et controverses du Changement climatique, 2011-2013, en partenariat avec le GIS Climat, Christophe Bonneuil, Charlotte Bigg, Amy Dahan, Sebastian Grevsmühl, Hélène Guillemot pour le Centre Alexandre Koyré.
Le projet interroge la mise en débat du changement climatique à travers deux volets : l’un , « discours et controverses » prolonge la réflexion entamée en 2010 sur le cadrage de la question climatique dans le discours « officiel » et dans les discours « dissonants », par le biais d’analyses de la presse et d’interviews avec des acteurs-clefs ;
l’autre, « images et représentations », est centré sur le rôle des images dans la constitution de l’environnement, et notamment du changement climatique, comme problème public planétaire et dans les dynamiques politiques. Des ateliers internaiotnaux. Des ateliers associant des spécialistes d’autres disciplianes

Projets financés dans le cadre des LabEx (Laboratoires d’Excellence)
Histoire et Anthropologie des Savoirs, Techniques et Croyances (HASTEC)
Le LabEx HASTEC, porté au nom du PRES héSam par l’École pratique des Hautes études, rassemble, dans un esprit fortement pluridisciplinaire, plus de 280 chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs relevant de 25 partenaires, dont 20 Unités de recherche (EA, UPR et UMR). La programmation scientifique du Labex se fait à travers sept « programmes collaboratifs » (PC), dont le 6e Cultures de science et technologies des savoirs est placé sous la responsabilité de Jeanne Peiffer et Bruno Belhoste (EA 127-CRHM).

Sciences, Innovations, Technologies En Société (SITES)
Le LabEx SITES est multi-institutions. Il est porté par le PRES HESAM (EHESS, CNAM), le PRES Paris Est (ESIEE, Ecole des Ponts Paristech, UPEMLV), le CNRS, l’INRA, l’INSERM, l’IRD et l’Université Paris 13. Il regroupe une très grosse part des chercheurs franciliens dans le domaine des Etudes des Sciences, des Techniques et de l’Innovation en Société. Son objectif est de renforcer les capacités d’analyse de la production conjointe des connaissances, de l’innovation et de l’ordre politique et social, à différentes échelles, du local au global, à l’époque contemporaine ainsi que dans l’histoire. Bourses post-doctorales : Sara Fernandez (2011-2013) sous la responsabilité de Dominique Pestre, Annemieke Van Hemert (2012-2014), sous la responsabilité d’Amy Dahan, ainsi qu’une bourse doctorale. 
Diversités biologiques et culturelles : origines, évolution, interactions, devenir (BCDiv), 2011-2015, coordinateur Jean-Denis Vigne (Muséum national d’Histoire naturelle – CNRS). Donato Bergandi : Responsable du développement du volet épistémologique de ce projet.

EPIC (Etablissement à Caractère Industriel et Commercial) 
CNES (Centre national des Etudes Spatiales)
Contrat en partenariat avec la DGA pour une bourse de doctorat sur les données spatiales et l’élaboration de modèles dans le domaine de la climatologie et de la météorologie, de septembre 2011 à septembre 2014.
Doctorante : Gemma Cirac, co-directeurs Dominique Pestre et Isabelle Sourbès-Verger,

Région Ile de France
Soutien au Réseau Francilien de recherche sur le développement soutenable (R2DS)  :
Régime climatique et fabrication des futurs, expertise, politique, espace public, 2009-2013, responsable : Amy Dahan

Science, fabrication des futurs, développement durable, épistémologie, communication, politique, 2007-2011, responsable : Amy Dahan

Ville de Paris
 Projet Emergences, Histoire des risques et des accidents industriels. France, Angleterre, fin XVIIe - fin XIXe siècle, 2011-2012, dirigé par Thomas Le Roux (CNRS/EHESS, CRH) : Liliane Hilaire Perez participe au volume de la collection Enquêtes, Les théories ordinaires de la pratique, dir. par Emmanuel Pedler et Jacques Cheyronnaud.  

Programmes pluridisciplinaires nationaux (CNRS et/ou EHESS avec ou sans collaborations internationales) : DEFI NEEDS (Nucléaire : Energie, Environnement, Déchets, Société, CNRS) ; c’est un des volets du programme interdisciplinaire mis en place par le CNRS en 2012 afin de structurer de nouvelles approches communes sur des thèmes du monde contemporain. Isabelle Sourbès-Verger est responsable d’un travail sur les conditions administratives et politiques de la sureté nucléaire au Japon auquel contribue Soraya Boudia.

GDR (Groupement de recherche, CNRS) 3398 d’Histoire des mathématiques  ; l’EHESS en constitue un « nœud » dont Jeanne Peiffer est responsable et auquel participent notamment Fabio Acerbi, Alain Bernard, Giovanna Cifoletti. Le but de ce GDR est de coordonner les activités en histoire des mathématiques dans le cadre national (organisation d’un séminaire, d’une école d’été, etc.).

PRI (Programmes de recherches interdisciplinaires) de l’EHESS
Mathématiques et Histoire, créé en 2001-2011 par Giovanna Cifoletti, concerne des chercheurs de quatre centres de l’EHESS (Centre Alexandre Koyré, Centre d’Analyse et de Mathématiques sociales, Centre de Recherches Historique, Centre Maurice Halbwachs), du CNRS et des universités de Rennes, de Tel Aviv, de Columbia-USA et de l’Université d’Athènes. Y participent Alain Bernard Alain, Giovanna Cifoletti, Jean Christianidis.

PIR (Programmes interdisciplinaires de recherche) du CNRS
La construction des changements climatiques comme problème public en France : quelle place pour les controverses ? Projet financé par l’ISCC en 2010 impliquant Jean-Baptise Comby (CARISM -Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias, Université Paris 2), Stefan Aykut, Hélène Guillemot, sous la responsabilité de Rémy Rieffel (CARISM- Paris 2).
Ce projet, à l’intersection des sciences studies et de la sociologie des médias, a étudié à partir d’un corpus d’articles de presse écrite et de journaux télévisés sur plus de 20 ans, la construction publique du problème climatique en France et la place prise par les controverses. Il a donné lieu à un colloque international et à plusieurs articles.

Penser, classer, administrer les choses et les hommes. Genèses d’une politique de la connaissance, 2010-2011, Bertrand Daugeron et Eric Delamotte. Parmi les partenaires : MOSARE (ANR Gouverner et Administrer), Denis Lamy, Arnaud Hurel (MNHN), Denis Ogilvie, Yann Potin (Archives Nationales).
Ateliers de réflexion sur les dimensions intellectuelles et matérielles de la fabrication de la documentation à partir de l’actualité des archives et de l’herbier national, visant à se réapproprier les pratiques oubliées, et pourtant nécessaires, de l’histoire des collections pour comprendre les enjeux actuels autour de la reconfiguration des dépôts. Ces ateliers se veulent une formation partagée autour des pratiques et des gestions des archives et des collections naturalistes.

RTP (Réseau thématique pluridisciplinaire) 
Etudes sur la guerre, soutien CNRS, 2010-2013. Participation d’Isabelle Sourbès-Verger au conseil scientifique de ce dispositif de soutien ouvert aux approches pluridisciplinaires et ayant pour but de faire émerger et de structurer, en France, le champ des War Studies.

Universités
Atelier Sciences-Histoire-Cité (ASHiC) de l’UPMC (depuis 2008).
L’Atelier Sciences-Histoire-Cité (ASHiC) de l’UPMC, auquel participe Anne Collinot (depuis 2010), a été mis en place par David Aubin (professeur des universités, Histoire des sciences mathématiques, chercheur associé du Centre Koyré). Sous le sigle STS (sciences, techniques, société), l’ASHiC regroupe des activités d’enseignement, de recherche et de diffusion de la connaissance dans les domaines de l’épistémologie, de l’histoire, la philosophie et la sociologie des sciences, de même que tout ce qui a trait aux enjeux sociaux actuels dans lesquels les sciences sont impliquées.

EHESS
CNRS
MNHN
Marche citoyenne pour les sciences

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38