2012 |

Mathématiques en liberté

Mathématiques en liberté

Pierre Cartier, Jean Dhombres, Gerhard Heinzman, Cédric Villani
Montreuil,  La Ville brûle,  [2012], 190 p.

Les mathématiques sont bien plus qu’une science, tant elles ont acquis un statut central et tout à fait particulier. Elles sont à la fois un langage permettant d articuler la réalité et un outil qui façonne le réel, et jouent à ce titre un rôle clé dans le développement des sciences de la nature, des sciences humaines et sociales, et de l’industrie. Leur position centrale dans les mécanismes de sélection et de reproduction qui caractérisent l’enseignement en France en fait par ailleurs un enjeu social majeur.
L’essence des mathématiques, c’est la liberté, disait Georg Cantor. Quelles sont les nouvelles frontières, les nouveaux défis de cette science qui ne s’impose aucune limite ? Comment cette science de l’abstraction s’inscrit-elle au coeur de la réalité, au point d’être incontournable ? Quel rôle, quelle place, quelle responsabilité s’assignent les mathématiciens ?
Deux mathématiciens, Pierre Cartier qui fut l’un des piliers du fameux groupe Bourbaki et Cédric Villani, un des représentants les plus brillants de sa génération (médaille Fields en 2010), le mathématicien et historien des sciences Jean Dhombres, et le philosophe des sciences Gerhard Heinzmann nous invitent à débattre avec eux de l’activité mathématique et de ses conséquences sociales, tant dans l’histoire de l’humanité que dans le monde contemporain.


ISBN : 978-2360120260
EHESS
CNRS
MNHN

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38