Membres | Membres associés, partenaires et correspondants

René Ceceña

Silhouette
Membre partenaire

Coordonnées professionnelles

Cubículo 15
8º piso, Torre de Filosofía y Letras
Facultad de Filosofía y Letras
Circuito Interior
Ciudad Universitaria s/n
CP 04510
México, D. F.

rcecena[at]unam.mx

Axe(s) de recherche

- Axe 2 : Les sciences, les savoirs et les techniques dans leurs histories : acteurs, lieux et représentations.
- Axe 3 : Mondialisations, environnement, « gouvernance » des sciences : problèmes actuels, questions historiques.

 

Thèmes de recherche

- I. La Géographie de Ptolémée et la construction de l’idée du monde à la Renaissance : transmission, traduction et interprétation, XVe et XVIe siècle)
- II. La découverte du Nouveau Monde et a) la construction de la rationalité géométrique moderne, b) le concept rhétorique d’inventio (la reformulation moderne de la théorie de l’argumentation).
- III. Fondements topologiques des structures politiques et économiques de l’espace-monde européen aux origines de la Modernité.
- IV. Histoire et rationalité : Épistémologie historique, rationalité épistémique, Histoire des idées.

 

Séminaire de l'année en cours

- Histoire des Sciences : Histoire, perception et langage à la Renaissance.
- Histoire des Mentalités : regards croisés sur les modes d’historisation de la pensée et des attitudes.
- Géographie et Histoire : La construction de l’image moderne de monde.

 

Éléments de bibliographie

- (À paraître en 2017). René Ceceña (éditeur et traducteur) La Geografía de Ptolomeo. Texte grec et traduction à l’espagno des chapitres théoriques avec des introductions théoriques de Renate Burri, Vasileios Tsiotras, Jacqueline Feke et René Ceceña.

- (2014) « Revolución científica e Historia motus. Reflexiones sobre Historiografía, historiología y conocimiento histórico », in Scripta Philosophiæ Naturalis, 5, enero-junio de 2014, 49-68, ISSN 2258–3335 (http://scriptaphilosophiaenaturalis.files.wordpress.com/2013/12/renc3a9-cecec3b1a-revolucic3b3n-cientc3adfica-e-historia-motus-reflexiones-sobre-historiografc3ada-historiologc3ada-y-conocimiento2.pdf).

- (2014) « Espacio moderno y epistemología. Las relaciones entre Filosofía natural, Física y Metafísica en los siglos XVII y XVIII », in Eikasia, Revista de Filosofía, 54, enero de 2014, 29-39, ISSN 1885–5679 (http://www.revistadefilosofia.com/54-02.pdf).

- (2012) « L’inventio de la Nouvelle Espagne. Rhétorique et domination territoriale du Nouveau Monde » in Astérion, revue électronique de l’École Normale Supérieure-Lyon, nº 10 (http://asterion.revues.org/).

- (2011) Espacio, lugar y mundo. El fundamento topológico de la Modernidad y los orígenes de la mundialización. México : UNAM, 479 pp. + CD avec bibliographie. ISBN 978-607-02-2921-3.

- (2010) « L’experientia et l’inventio du Nouveau Monde. De l’histoire à la théorie de la connaissance de la nature » in Eikasia, Revista de Filosofía (http://www.revistadefilosofia.com/35-06.pdf).

- (2007) « Penser le Nouveau Monde. Histoire et modernité », in Cahiers des Amériques Latines, CNRS - Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine, Université de Paris III – Sorbonne Nouvelle, 121-137.

 

Présentation

La thèse de base de mes recherches est que l’Occident moderne s’est construit sur la base d’une rationalité topologique qui a comme thématisation première le concept d’espace tel qu’il est forgé entre les XVe et le XVIe siècles et dont les développements spéculatifs des « historiens des Indes » (des chroniqueurs des événements liés à la découverte, conquête et colonisation du Nouveau Monde) ont joué un rôle central. Ces développements spéculatifs refont en effet l’image de la Terre et les modes de construction des savoirs qui définissent cette image, de la rhétorique aux théories de l’argumentation et de la vision, en passant par le développement des Mathématiques, de la Géographie, de l’Astronomie et de la Physique, sous l’emprise de la compréhension déictique de l’étant en Occident. Préalablement, d’autres études ont abordé le rapport entre Modernité et espace. Cependant, ces travaux et les perspectives avec lesquelles ils ont été menés, ne correspondent pas au souci qui est le mien et, par conséquent, ne rendent pas compte de la perspective dans laquelle je travaille dans mes recherches : la deixis (système primaire de références) comme fondement topologique de l’appropriation occidentale moderne du monde et l’espace comme sa forme de thématisation jusqu’à la constitution du sujet de la connaissance. Mon intérêt est donc d’approfondir, depuis une perspective d’épistémologie historique, en la compréhension des rapports entre la découverte du Nouveau Monde et la construction du savoir en Occident, ayant par fil conducteur la problématique de l’espace en tant que, pour l’Occident, thématisation première des rapports de l’homme au monde.

Dernière mise à jour : novembre 2016
EHESS
CNRS
MNHN

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38