CECI n'est pas EXECUTE Koyré : L’EHESS et l'UdelaR, lauréats de l’Appel à projets ECOS-Sud – Uruguay

Actualités et appels à contribution |

L’EHESS et l'UdelaR, lauréats de l’Appel à projets ECOS-Sud – Uruguay

AAP 2020 ECOS-Sud

L’EHESS et l'UdelaR, lauréats de l’Appel à projets ECOS-Sud – Uruguay

Le projet « Savoirs d’Etat au Río de la Plata et circulations transatlantiques : idées, pratiques, acteurs (XVIIIe-XXe siècle) » porté par l’EHESS et la Universidad de la República (UdelaR), a été sélectionné dans le cadre de l’Appel à projets ECOS-Sud entre la France et l’Uruguay (2021-2023).


Le programme ECOS est une initiative du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) destinée à appuyer des projets d’excellence en matière de coopération scientifique et universitaire entre la France et certains pays d’Amérique hispanophone. Initié en 1993, le programme ECOS-Sud entre la France et l’Uruguay, contribue notamment aux échanges académiques, à la production scientifique et à la formation de jeunes chercheurs. Il est piloté par le Comité ECOS (« Evaluation-orientation de la coopération scientifique ») pour la partie française et par l’UdelaR pour la partie uruguayenne.


Le projet « Savoirs d’Etat au Río de la Plata et circulations transatlantiques : idées, pratiques, acteurs (XVIIIe-XXe siècle) » réunit des chercheurs, chercheuses et doctorant.e.s de l’EHESS (CAK, Mondes Américains, CEMS) et de l’UdelaR. Il s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération formalisées dans la convention passée entre les deux établissements en 2018. Le projet a pour objet la circulation d’idées, d’individus et de pratiques entre l’Europe occidentale et la région du Río de la Plata dans la constitution des savoirs d’Etat entre la seconde moitié du XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle. Il cherche à explorer la relation entre la transition révolutionnaire de l’empire à l’Etat-nation et la transformation parallèle des sciences et de la technologie, en examinant les circulations transatlantiques d’un ensemble de savoirs (statistiques, géographiques et cartographiques, sanitaires, juridiques, économiques, démographiques, entre autres) liés aux processus de construction étatique. Il s’agit des savoirs sur lesquels prend appui la capacité d’action de l’Etat, en même temps qu’ils contribuent à configurer l’espace de son effectivité politique en matière de gouvernement des territoires et des populations. En mettant en évidence les réseaux internationaux qui ont relié le Río de la Plata avec le monde atlantique des savoirs, le projet vise à rendre compte des interactions du savoir scientifique et technique et l’action publique, et à saisir les dynamiques historiques des milieux sociaux et politiques dans lesquels ces interactions se sont concrétisées.


Responsables du projet :

- Ana Frega (Instituto de Historia, FHCE, UdelaR)

- Rafael Mandressi (CAK, EHESS-CNRS-MNHN)


Chercheurs, chercheuses et doctorant.e.s participant au projet :

- En France : Andrea Benvenuto, Jean-Frédéric Schaub, Clément Thibaud, Agustina Barrachina, Catherine Baudoin, Laurine Manac’h

- En Uruguay : Nicolás Duffau, Carolina Clavero, Santiago Delgado, Lourdes Peruchena, Florencia Thul

 

Pour en savoir plus :

- Programme ECOS/ ECOS-Sud : ICI

- Liste des 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’AAP ECOS-Sud – Uruguay (2020) : ICI

EHESS
CNRS
MNHN
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre-Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

+33 (0)1 40 78 26 38