CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Appel à communications - Conférence internationale « Visualiser les origines de la vie. Cultures visuelles scientifiques et populaires (XIXe-XXIe siècles) »

Actualités et appels à contribution |

Appel à communications - Conférence internationale « Visualiser les origines de la vie. Cultures visuelles scientifiques et populaires (XIXe-XXIe siècles) »

Date limite de soumission : 28 février 2020

Appel à communications - Conférence internationale « Visualiser les origines de la vie. Cultures visuelles scientifiques et populaires (XIXe-XXIe siècles) »

English version below

Conférence internationale organisée par Charlotte Bigg (CNRS, CAK), Elsa De Smet (IRIS-OCAV PSL, CAK) et Barbara Turquier (La Fémis), avec le soutien de l'IRIS « Origines et conditions d’apparition de la vie » (PSL), de La Fémis, de l'Observatoire de Paris et du Centre Alexandre-Koyré.

 

Thématique

Dans toutes les sociétés, les origines de la vie, et en particulier celles de l’humanité, sont au cœur de réflexions morales, philosophiques ou religieuses. Depuis l’émergence des sciences, elles font également l’objet d’investigations empiriques, de la chimie à la biologie et de la géologie à l’astrophysique et s’étendent à l’étude de la vie dans l’univers sous toutes ses formes depuis la naissance de l’exobiologie : recherche d’une vie primitive, voire même de vies extraterrestres, d’exoplanètes susceptibles d’accueillir des formes de vie. La culture visuelle qu’une si vaste question a générée doit encore être mise au jour, analysée et circonscrite.

Dans le cadre de l’Initiative de recherche interdisciplinaire et stratégique Origines et conditions d’apparition de la vie de l’université PSL, ce colloque international cherchera à interroger la place que tient l’image dans ce champ et les différentes identités et fonctions qu’elle peut prendre entre cultures scientifiques et cultures vernaculaires sur une période qui s’étend du XIXe au XXIe siècles. Il s’agira d’abord d’examiner la place du visuel et des technologies associées dans les pratiques scientifiques qui sont impliquées dans la recherche sur les origines et conditions d’apparition de la vie. Quels artifices visuels sont employés pour décrire des phénomènes souvent à la limite de la visibilité, comme le passage de l’inorganique à l’organique ou les exoplanètes ? Comment les recherches sur des objets extraterrestres ont-elles recours à des conceptualisations et visualisations de formes de vies terrestres ? Comment les analogies, les scenarii, les modélisations sont-ils visualisés dans différentes disciplines scientifiques pour appréhender ces processus vitaux ou proto-vitaux ?

Le rôle de la fiction et de l’imaginaire seront également examinés en filigrane, ainsi que les différentes formes que peuvent prendre les circulations, les échanges et les relations qu’entretiennent cultures scientifiques et cultures populaires, y compris dans les pratiques artistiques et l’usage des techniques de captation visuelle, telles que la photographie ou le cinéma. Par quels moyens visuels les recherches scientifiques sur les origines de la vie, de la chimie des colloïdes aux exoplanètes, ont-elles été vulgarisées, appropriées et interprétées dans les milieux non savants ? Comment s’y inventent de nouveaux modèles de représentations ? Inversement, comment les visuels populaires s’intègrent-ils dans le travail scientifique, du choix des objets de recherche aux conditions de leur communication ? Certains arts visuels entretiennent des liens tout particuliers avec la culture scientifique – rapprochement permis par la combinaison possible de techniques de prise de vue et d’outils d’observation scientifique (télescope, microscope...). Quelle histoire peut-on dès lors tracer de l’usage des techniques de captation visuelle dans l’investigation scientifique sur les origines et conditions d’apparition de la vie ? Comment les recherches scientifiques sur l’apparition de la vie plus spécifiquement ont-pu elles être un support de renouvellement des formes et de construction de savoirs ? En considérant le savoir et sa représentation visuelle comme deux parties liées entre elles et nécessaires l’une à l’autre, ce colloque a pour objectif d’étudier la composante culturelle d’un sujet scientifique devenu majeur dans le monde occidental. Il offre aussi un ensemble de cas limites pour mettre l’image à l’épreuve de la science contemporaine et étudier son pouvoir, son rôle et ses modalités d’existence.

 

Modalités

Cet appel est ouvert aux historiens des sciences, des techniques et des médias, aux historiens de l’art ou du cinéma, aux spécialistes des cultures visuelles autant qu’aux professionnels de l’imagerie scientifique intéressés par la dimension culturelle du sujet. Les communications attendues devront porter sur les moyens mis à l’œuvre pour visualiser les origines de la vie dans le champ scientifique autant que vernaculaire, dans une perspective large comprenant l’histoire / anthropologie culturelle, théorie de l’image, ou encore l’histoire et l’étude contemporaine de la communication scientifique.

La conférence se tiendra les 2 et 3 juin 2020 à La Fémis et à l’Observatoire de Paris.

Les propositions de communication (200 mots) accompagnées de courtes notices biographiques (200 mots) sont attendues avant le 28 février 2020 et peuvent être adressées à Charlotte Bigg, Barbara Turquier et Elsa De Smet.

 

Image d'illustration : ESO/Digitized Sky Survey 2/L. Calçada

 



Visualizing the origins of life. Scientific and popular visual cultures
(19th.-21st centuries)

 

An international conference organised by Charlotte Bigg (CNRS, CAK), Elsa De Smet (IRIS-OCAV PSL, CAK) and Barbara Turquier (La Fémis), with the support of PSL research university’s interdisciplinary project on the origins and conditions of appearance of life (PSL IRIS OCAV), La Fémis, Paris Observatory and Centre Alexandre-Koyré.

 

Focus

The origins of life and of the human species in particular have long been, and remain, moral, philosophical, religious issues and the matter of lively debate in past and present societies. Since the appearance of modern science, life and its origins have also become a focus of empirical research in a range of disciplines, from chemistry and geology to biology and astrophysics. These investigations now stretch to a search for traces of life in all its forms in the universe, leading to a new field of investigation, exobiology. The visual cultures generated by thinking about this research have yet to be identified, described, and analysed.

Within the framework of PSL research university’s interdisciplinary project on the origins and conditions of appearance of life (PSL IRIS OCAV), th is international conference will explore the place of images in this broad field and the different identities and functions images have taken across scientific and vernacular cultures since the 19th century.

What is the place of visuality and its associated technologies in scientific research on the origins and conditions of appearance of life? What tools are employed to visualize phenomena often at the limit of visibility, such as the transition from inorganic to organic matter, or exoplanets? In what ways do these investigations draw upon familiar (macroscopic, terrestrial) conceptions and visual cultures? How are analogies, scenarii, models visualized in a range of disciplines to grasp processes related to life and its appearance? The underlying role of fiction and imagination will be questioned, as will be the multifarious circulations and exchanges between scholarly and vernacular cultures, including in artistic practices and the use of visual capture techniques, such as photography or cinema.

Starting from a range of visuals, from technical representations produced and used by scientists to artist renderings and visual expressions in publications, art, theatre or cinema, we seek to explore the multiple and sometimes contested interfaces between observation and imagination, interpretation and visualization. What is the epistomological, communicative and conceptual value of visualizing the origins of life in different fields of practice and experience? How do particular visual cultures develop or interact within and across the sciences and the wider culture how do popular visuals fit into scientific work, from the choice of research objects to the conditions of their communication? How have visuals shaped historical and on-going debates about the appearance and nature of life? Certain visual arts bear a special relationship to scientific culture – a connection which is facilitated by the possible combination of photographic or filmic techniques with tools of scientific observation (e.g. telescopes, microscopes…). What could be a history of image-making techniques within the realm of scientific investigations on the origins of life? How can scientific research on the origins of life, more specifically, be a way to reinvent filmic forms and build new forms of knowledge? We propose to consider knowledge-making and -sharing and visual representations as intertwined activities. The conference aims to assess and analyse the cultural dimension of a field of study that is becoming established in contemporary science, that offers a number of boundary objects for studying the power, function and modes of existence of images in contemporary cultures.
 

Submission guidelines

The call for papers is open to historians of science and art historians, visual studies and STS scholars, artists and professionals, as well as scientists interested in the conceptual and cultural dimensions of the topic. Proposals dealing with the scientific and vernacular means of visualizing the origins of life will be welcome, whether they are analysed from the perspective of cultural history/anthropology, image theory, the history and contemporary study of science communication, etc.

The conference will be held on June 2nd and 3rd, 2020 at La Fémis and Paris Observatory.

Proposals for papers (200 words) with short biographical notes (200 words) are expected before February 28th, 2020 and can be sent to Charlotte Bigg, Barbara Turquier and Elsa De Smet.

 

Image: ESO/Digitized Sky Survey 2/L. Calçada

EHESS
CNRS
MNHN
PSL
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre-Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38