Membres | Membres associés, partenaires et correspondants

Yvonne Wübben

Yvonne Wubben
Membre associé
Professeur
Institution(s) de rattachement : Ruhr-Universität Bochum

Coordonnées professionnelles

Germanistisches Institut, Fakultät für Philologie, Ruhr-Universität Bochum, Universitätsstr. 150, 44801 Bochum

yvonne.wuebben[at]rub.de

Thèmes de recherche

 

- Littérature et histoire culturelle (XVIII-XX siècles)
- Littérature et sciences humaines
- Pratiques savantes et genres épistémiques
- Histoire de la psychiatrie et des neurosciences

 

Éléments de bibliographie

 

Livres

Büchners Lenz. Geschichte eines Falls. Konstanz 2016.

Verrückte Sprache. Psychiater und Dichter in der Anstalt des 19. Jahrhunderts. Konstanz 2012.

Gespenster und Gelehrte. Die ästhetische Lehrprosa G. F. Meiers (1718-1777). Tübingen 2007 (= Hallesche Beiträge zur Europäischen Aufklärung 35).

 

Livres co-édités

Krankheit schreiben. Aufzeichnungsverfahren in Medizin und Literatur. Göttingen 2013, mit Carsten Zelle.

Literatur und Wissen. Ein interdisziplinäres Handbuch. Stuttgart 2013, avec Roland Borgards, Harald Neumeyer, Nicolas Pethes.

 

Direction de numéros spéciaux de revues

Phantome im Labor. Die Verbreitung der Reflexe in Hirnforschung, Kunst und Technik. Themenheft von Berichte zur Wissenschaftsgeschichte 32 (1), Frühjahr 2009, avec Margarete Vöhringer

 

Articles et chapitres d'ouvrages

Les rêves d'Arthur Schnitzler. Histoire d’un journal posthume (1875-1931), Romantisme Rêver au XIX siècle. Hg. Jacqueline Carroy 4 (2017).

La Formation du regard clinique. L’essor du manuel et l’écriture de cas dans la psychiatrie germanophone (1875-1900), Revue d’Histoire Des Sciences Humaines 29 (2017), 149-176.

Écriture psychiatrique et écriture littéraire : le « cas » de Lenz selon Büchner. In: Epistémocritique. éd Hildegard Haberl. http://www.epistemocritique.org/spip.php?article429&lang=fr [7.4.2015]
 

Présentation

 

Dans mon livre « Verrückte Sprache » (Le langage fou), je m’intéresse aux effets qu’ont eu les usages des textes littéraires et des témoignages épistolaires sur les diagnostics des maladies mentales au long XIXe siècle. Il s’agit de reconstituer les commencements d’une pratique (textuelle ?) en psychiatrie qui a marquée les articulations entre littérature et folie au XXe siècle. Les psychiatres se livrant à des analyses du langage de leurs patients s’efforçaient d’opposer au langage « fou » un langage scientifique, mais avec des résultats plutôt ambigues. Il restait en suspens si les textes étaient à considérer comme des productions littéraires ou des objets propres de la psychiatrie.

Mon livre « Büchners Lenz. Geschichte eines Falls » (Lenz de Büchner. Histoire d’un cas) est consacré à une des novelles allemandes les plus célébres. Depuis le débuts du XXe siècle, « Lenz « (1839) de Georg Büchner a été souvent lu comme une histoire d’un cas de schizophrénie ou a été déclaré comme le point de départ de la littérature en prose moderne. Dans mon livre je me livre à une critique d’une telle lecture qui repose sur l’Einfûhlung psychologique dans le sujet créateur malade en replaçant l’histoire du texte dans ses contextes au XIXe et XXe siècle pour montrer quelles constellations ont permis une telle interprétation psychiatrique.

Mise à jour : novembre 2018
 

EHESS
CNRS
MNHN
PSL
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre-Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38