CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Demi-journée d'études - Techniques de visualisation et cultures visuelles de l'astronomie

Actualités et appels à contribution |

Demi-journée d'études - Techniques de visualisation et cultures visuelles de l'astronomie

Mardi 26 juin 2018, 9h30-12h30 / Observatoire de Paris, salle de l’atelier - 77 avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris

Demi-journée d'études - Techniques de visualisation et cultures visuelles de l'astronomie

Demi-journée de l'IRIS PSL « Origines et Conditions d'Apparition de la Vie », organisée par Charlotte Bigg (CNRS, Centre Alexandre Koyré).

L'astronomie est historiquement une science particulièrement présente dans l'espace public, à la fois au sein des institutions dédiés à la promotion des sciences (musées et centres de science, planétariums..), et au travers d'initiatives populaires comme les nuits des étoiles, associations d'amateurs ou communautés virtuelles d'enthousiastes. Les techniques de visualisation et les cultures visuelles sont un bon moyen d'explorer les intersections et échanges entre différentes communautés de techniciens, de scientifiques, d'amateurs et d'ingénieurs dans la production des images et des imaginaires astronomiques. Elles permettent plus largement de s'interroger sur ce que l'on appelle en France la culture scientifique, notamment à l'heure du numérique et de l'injonction participative.

Contact et inscription : <charlotte.bigg@cnrs.fr>
 

Interventions

Elsa de Smet (Université de Champagne-Ardennes)
« Voir les autres mondes : du principe de la vue d’artiste astronomique »

L’expression « vue d’artiste » apparaît sans doute en astronomie au milieu des années 1950 aux États-Unis. Le principe qu’elle sous-tend existe pourtant depuis déjà un siècle et traduit des images qui rendent visibles de manière caractéristiques un ensemble de connaissance sur les mondes éloignés. Ce type d’image, largement utilisé aujourd’hui dans le cadre de la communication des agences spatiales nous permet de nous interroger sur son histoire et sa qualification ontologique.

Simon Meyer
(Planétarium de Vaux-en-Velin)
« Le renouveau des planétariums »

Comment ces lieux de vulgarisation scientifique peuvent se définir ou se redéfinir dans le contexte de la société actuelle et en particulier de la diffusion des connaissances par le numérique, de la digitalisation ?

Mark SubbaRao (Adler Planetarium, Chicago; président de la société internationale des planétariums)
"The Future of the Planetarium"

The modern digital planetarium is an immersive, collaborative big data visualization facility. In the future it will be used both as a platform for the communication of science with the public and as a data exploration environment for researchers.

Illustration : Publicité de la firme Carl Zeiss pour son projecteur de planétarium Zeiss Universarium Model IX

EHESS
CNRS
MNHN
PSL
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre-Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38