CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Appel à candidatures - Maître de conférence en histoire et épistémologie des collections

Actualités et appels à contribution |

Appel à candidatures - Maître de conférence en histoire et épistémologie des collections

Clôture des inscriptions : mardi 3 avril 2018 (16h)

Appel à candidatures - Maître de conférence en histoire et épistémologie des collections

Le Muséum national d'histoire naturelle ouvre un poste de maître de conférences en histoire et épistémologie des collections (sections CNU 72 et 22), accueilli au Centre Alexandre-Koyré (UMR 8560).

- Ouverture des inscriptions : jeudi 1er mars 2018 à 10h (heure de Paris)
- Clôture des inscriptions : mardi 3 avril 2018 à 16h (heure de Paris)
- Prise de fonction pour le : lundi 1er octobre 2018

Les informations détaillées et les modalités de candidatures sont à retrouver sur le site du MNHN.

Composition du comité de sélection

Internes : Michel GUIRAUD (rang A), Anne Michelin (rang B), Mélanie Roustan (rang B), Antonella Romano (rang A), Wolf Feuerhahn (rang B).
Externes : Igor Babou (rang A), Nathan Schlanger (rang A), Simona valeriani (rang B), Hélène Blais (rang A), Frédéric Keck (rang B).


Dates de réunions : 25 mai et 11 juin 2018
Nombre de dossiers reçus : 19
Candidat.e.s auditionné.e.s :
Classement (sous réserve de validation du CA) :
Résultat validé par le CA :

 

Description du poste

1) Recherche et interaction avec les autres activités (35%)

Les collections de sciences naturelles et humaines du MNHN constituent des ressources fondamentales qui suscitent de plus en plus d’intérêt de la part des naturalistes comme des historiens (du point de vue des communautés savantes, mais aussi des États en quête des traces de leurs passés). Enquêtes sur la biodiversité passée, recherches en systématique, en morphologie fonctionnelle comme de biogéographie par exemple recourent fortement aux collections. Le développement d’outils technologiques (la possibilité d’analyses isotopiques, d’extractions d’ADN, de statistiques morphogénétiques sur les spécimens...) conduit à interroger à nouveaux frais les collections anciennes. En histoire, la réflexion sur les pratiques de collectes, sur l’organisation des collections, sur leurs gestions et leurs circulations s’est considérablement développée dans la perspective d’une interrogation sur les configurations de savoirs induites par les conditions de la collecte,de la conservation et de l’exposition des objets. La recherche contemporaine appelle donc à une coopération étroite entre historiens et naturalistes en matière de collections.

Le candidat à ce poste devra posséder une connaissance directe de collections du Muséum et une compétence affirmée au plan international dans le domaine de l’histoire des savoirs sur l’homme et la nature dans toutes ses composantes (matérielles, intellectuelles et culturelles). Afin de permettre à un nombre important de candidats de postuler, le type de collections souhaité n’est pas précisé. A titre d’exemples, on pourrait toutefois mentionner les collections de botanique, d’anthropologie biologique, d’ethnomusicologie, de paléontologie ou encore – de façon plus transversale et intéressant plusieurs départements – la question des restes humains.

Le chercheur candidat sera appelé à travailler en collaboration avec la direction des collections et ses équipes scientifiques et techniques des unités de gestion. En outre, il devra développer des approches novatrices prenant en compte l’utilisation des sources archivistiques internes (Bibliothèque centrale, départements) et externes (Archives nationales, Bibliothèque nationale de France), l’identificationtant de pièces singulières que de corpus plus larges (collections d’études mais aussi sculptures, instruments scientifiques, etc.). Il contribuera à la gestion scientifique des collections par son approche documentaire. Il mènera une réflexion sur les enjeux présents de la diffusion scientifique.

Enfin, il pourra contribuer à l’activité d’expertise du Centre Koyré, en lien avec les opérations de valorisation historique du patrimoine scientifique de l’établissement souhaitées par la présidence (parcours thématiques au sein du Jardin et des autres sites, au sein et entre les collections, qui en mettent en valeur l’histoire), menées par la DGD MJZ et de plus en plus attendues par les interlocuteurs internationaux.


2) Collections : conservation et enrichissement, étude et valorisation scientifique (30%)

Le Maître de conférences sera amené à travailler avec l’ensemble des personnels chargés de la conservation et de la valorisation des collections du Muséum, auxquels il apportera son expertise sur la reconstitution des trajectoires des objets (collecte, expositions, conservation, étiquetages, confiscations, restitutions...), les biais des collecteurs, les principes de classements... tous éléments centraux pour les usagescontemporains des collections : que les collections s’offrent comme témoignages de passés recomposés ou comme archives du vivant.

 

3) Expertise institutionnelle

Cette dimension est marginale dans le profil souhaité, mais le Maître de conférences pourra occasionnellement appuyer des démarches lancées au sein du département ou hors du département.

 

4) Enseignement ou formation (20%)

Enseignement dans le cadre du tronc commun et des différentes mentions du master du Muséum et en particulier la formation MSCS (Muséologie, Sciences, Cultures et Sociétés : MSCS 1 : Histoire des musées et épistémologie : approches critiques ; MSCS6 : Les collections d’histoire naturelle ; MSCS7 : Méthodologie de la mise en exposition des sciences ; MSCS10 : Muséologie des Sciences ; MSCS37 – Collections et Musées de France) ainsi que dans le cadre de la mention Histoire des sciences, technologies, sociétés du Master de sciences humaines et sociales de l’EHESS (U2 Introduction à l’histoire des sciences et des savoirs: période, thème, enjeux ; U3 Sources et méthodes en histoire des sciences et des savoirs ; UE Fondamentale : Enjeux politiques et culturels de la mise en scène des sciences). Le Maître de conférences sera aussi amené à créer un enseignement commun à ces deux mentions portant sur l’histoire des collections scientifiques, de leurs émergences, transformations et circulations transnationales, ainsi que des pratiques de collecte, de conservation et d’exposition des collections scientifiques.

 

5) Diffusion des connaissances (15%)

La participation aux expositions, les cycles de conférences et les activités pédagogiques liées aux collections font partie intégrante des missionsdu Maître de conférences. Il aura vocation à diffuser ses connaissances tant au niveau des scientifiques (étudiants comme pairs) que du grand public (conférences et expositions). En particulier, il sera demandé au Maître de conférences d’enrichir le patrimoine des ressourcesnumériques du MNHN (dans le prolongement des grandes opérations dont le Centre Alexandre-Koyré a été pionnier (sites Buffon et Lamarck : http://koyre.ehess.fr/index.php?936).

 

Description de l’unité d’accueil

Le CAK est une UMR d’histoire des sciences et des techniques, sous la triple tutelle de l’EHESS, du CNRS, et du MNHN. Dirigé depuis le 1er janvier 2014 par A. Romano (directrice, DE EHESS), W. Feuerhahn et R. Mandressi (directeurs-adjoints, CR CNRS, sections 35 et 33). Depuis 1983, il est l’un des acteurs centraux de la réflexion sur l’histoire et l’épistémologie des savoirs naturalistes, sur les politiques du climat et de la biodiversité dans un temps long (du XVIe au XXIe siècle). Ces recherches constituent près de la moitié des activités de l’unité. Son souci de la valorisation du patrimoine du MNHN s’exprime notamment à travers l’engagement de ses membres dans les premiers projets de numérisation de ses fonds (site « Buffon et l’histoire naturelle », « Œuvres et rayonnement de Lamarck ») et les éditions (collection « Archives » des Publications scientifiques du MNHN).

 



EHESS
CNRS
MNHN
PSL
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre-Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38