Membres | Post-doctorants

Guillaume Blanc

G. Blanc

Coordonnées professionnelles

Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris.

guillaume_blanc[at]hotmail.fr

Sujets de recherche

 

1. Projet post doctoral : Connaître, expertiser et diriger la nature et les hommes dans l’Éthiopie contemporaine

2. Thèse de doctorat : Les territoires des parcs nationaux (Canada, Éthiopie, France) : logiques identitaires, nationales et patrimoniales

 

Séminaires/autres collaborations

 

Membre du programme SHS-ENV, « Humanités environnementales à l’heure de l’Anthropocène », Paris Sciences et Lettres (PSL), coordonné par Christophe Bonneuil

Membre du programme ANR Govenpro, « L’histoire du gouvernement de l’environnement par la propriété (fin xviiie siècle – temps présent, Europe, États-Unis, mondes coloniaux et post-coloniaux) », Paris, Groupe de recherche en histoire environnementale (GRHEN) au Centre de Recherches Historiques (CRH) de l’EHESS / IRD, coordonné par Fabien Locher

Membre du programme Narratives of change, « Récits et environnements. Écriture numérique du changement écologique », Paris, ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, MNHN et université Versailles St-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), coordonné par Denis Chartier, Patrick Degeorges et Grégory Quenet.

 

Éléments de bibliographie

 

Blanc Guillaume, Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Éthiopie et de France, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, série « histoire environnementale - 01 », 319 p.

Blanc Guillaume et Grégory Quenet (dir.), Études rurales n°197 « Pour une histoire environnementale de l’Éthiopie », 2016.

Blanc Guillaume, « Les études éthiopiennes et l’environnement », Études rurales n°197, 2016, p. 9-24.

Blanc Guillaume, « Violence et incohérence en milieu naturel : une histoire du parc éthiopien du Semēn », Études rurales, n°197, 2016, p. 147-170.

Blanc Guillaume, « Some insights into French environmental history », Environment and History, vol.22 n°1, 2016, p. 151-154.

Blanc Guillaume, « Harmonie, écologie et nationalisme : la mise en parc de Forillon (1970-2012) », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol.68 n°3-4, 2015, p. 375-401.

Blanc Guillaume et Marie Bridonneau, « Conseiller, expert et consultant en patrimoine : la construction d’une figure de l’Éthiopie contemporaine », EchoGéo, n°31, 2015. (http://echogeo.revues.org/14128)

Blanc Guillaume, « Les montagnes du Simien : justice naturelle, injustice politique », Narratives of change/Récits et environnements, 2014, np. (http://www.narrativesofchange.com/fr/et/les-montagnes-du-simien-justice-naturelle-injustice-politique.html)

Blanc Guillaume, « Les montagnes des Cévennes : énoncer présentement le passé », Narratives of change/Récits et environnements, 2014, np. (http://www.narrativesofchange.com/fr/fr/les-montagnes-des-cevennes-enoncer-presentement-le-passe.html)

Blanc Guillaume, « Une pratique sans questionnement : le terrain en histoire », Hypothèses, 2012, p. 15- 25.

Blanc Guillaume, « Du terrain pour l’histoire de territoires. Histoire de parcs nationaux », Hypothèses, 2012, p. 65-74.

Blanc Guillaume, « Constructions nationale et patrimoniale dans l’Érythrée indépendante », Annales d’Éthiopie, vol.25, 2010, p. 209-228.

Blanc Guillaume, « Protection de la nation et construction de la nature : une histoire des parcs nationaux français depuis 1960 (Cévennes, Pyrénées et Vanoise) », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°107, 2010, p. 131-144.

 

Présentation

 

Guillaume Blanc a obtenu en 2013 un doctorat en histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et un Ph.D en études québécoises de l’université du Québec à Trois-Rivières. Intitulée Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Éthiopie et de France, la version remaniée de sa thèse est parue en 2015 aux Publications de la Sorbonne où il anime, depuis, la nouvelle collection « histoire environnementale ». Post-doctorant à l’université de Versailles, au musée du quai Branly, au Centre de recherches historiques de l’EHESS puis au Centre Alexandre Koyré, Guillaume Blanc travaille aujourd’hui sur l’histoire environnementale de l’Afrique en général et de l’Éthiopie en particulier, envisagée à travers les réseaux transnationaux de savoirs et savoir-faire qui président au gouvernement de la nature et des citoyens.

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
MNHN
PSL

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38