CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Journée d'études internationale L’atelier de la nature. Production des savoirs matériels, production matérielle des savoirs

Actualités et appels à contribution |

Journée d'études internationale L’atelier de la nature. Production des savoirs matériels, production matérielle des savoirs

10 novembre 2016. EHESS, 190-198, avenue de France, 75013 Paris. Salle n° 114

Journée d'études internationale L’atelier de la nature. Production des savoirs matériels, production matérielle des savoirs

Cette journée d’étude vise à penser les relations entre l’expérience in situ en plein air, telle qu’elle a été construite par une variété d’acteurs (savants, voyageurs, peintres, habitants) en la mettant en relation avec le travail dans « l’atelier » pris au sens large de lieu de travail, dans lequel la nature peut être transformée (laboratoires) recréée (peintres), classifiée (savoirs antiquaires et collectionneurs).

Les sites naturelles, « atelier de la nature », constituent des lieux de savoirs où les matériaux sont transformés par le biais de connaissances et de savoir faire et où réciproquement ces savoirs sont également transformés — à l’image des champs disciplinaires nouveaux comme la chimie, la minéralogie et la géologie — cultivés dans un espace qui est non seulement le théâtre mais aussi un élément actif de leur métamorphose.

Il s’agit de saisir les circulations qui s’opèrent entre la production matérielle des savoirs et la production des connaissances sur la matière, et la manière dont elles irriguent diversement les dimensions de l’imaginaire pictural et littéraire.

--

The International Study Day wishes to explore the link between working on sites and working in workshops, recreating similar experiences. In such a framework, it makes sense to bridge a various set of practices not restricted to science: a local site is the constantly evolving product of the practices, imaginations, and negotiations of the users (scholars, travelers, artists, inhabitants) of a given place. In any case, our idea is that a site is surely in the scholar’s job an en-plein-air experience that should be related to the atelier phase, by which nature can be recreated (painters), transformed (laboratories), classified (collectors) etc. Workshops and sites of naturalist interest are hybrid fields of material and knowledge production, places where materials are often transformed by means of knowledge and where knowledge is transformed by the materials involved in its development.

Moreover, this continuous flow/activity of cross-references is the tool by which borderline scientific disciplines (see for example chemistry, mineralogy and geology of the second half of the 18th century) can be cultivated in a site that is not simply the theatre of these transformations but an active element of transformation, too.

Our focus on “sites” of knowledge makes it easier to show the representation of the production of material knowledge as well as the representation of the material production of knowledge in images and literature. We plan to do it by examining the nature of knowledge from the peculiar point of view of the knowledge of nature.

--

Centre Alexandre Koyré (EHESS CNRS MNHN)

Laboratoire d'Excellence HASTEC "Histoire et anthropologie des Savoirs, des Techniques et des Croyances"

Club d’histoire de la chimie (Société chimique de France)

 

 

Paris, 10 novembre 2016

190-198, avenue de France, 75013 Paris

salle n° 114

 

9h 00  Accueil/café (salle 103)

9h 30  Ouverture, accueil Antonella Romano (directrice du Centre A. Koyré,France)

Introduction Corinna Guerra (Labex Hastec/CAK), Marie Thebaud-Sorger (CNRS/CAK)

 

Président : Brigitte Van Tiggelen (Chemical Heritage Foundation, USA/Mémosciences asbl, B)

9h 50 Lawrence Principe (Johns Hopkins University, USA)

Locality, Materials, and Reproductions: The Secrets of the Bologna Stone

10h 30  Claudine Cohen (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales/CRAL, EPHE, France)

Sténon, Leibniz, et les « alambics de la nature »

 

11h 00  Pause café (salle 103)

 

Président : Marie-Noëlle Bourguet (Université Paris 7 Diderot/ICT, CAK, France)

11h 20  Grégory Quenet (Université de Versailles, Saint Quentin en Yvelines, France)

L'atelier de la nature à l'épreuve du temps. Les Seychelles à l'époque française

12h 00  Discussion générale

 

12h 30  Pause déjeuner (salle 103)

 

Président : Charlotte Bigg (Centre A. Koyré, France)

14h 00  Emilie Beck Saiello (Université Paris 13,France)

Technique mimétique et productions volcaniques. L’art du pinceau au service des sciences de la nature

14h 40  David McCallam(University of Sheffield , UK)

« Lire dans les cassures » : the production of knowledge in Faujas de Saint-Fond’s Recherches sur les volcans éteints du Vivarais et du Velay (1778)

15h 20  Marie Noëlle Bourguet (Université Paris 7 Diderot/ICT, CAK, France)

Alexander von Humboldt au Vésuve, 1805 : les limites de l'expérience de terrain

 

15h 50  Pause café

 

Président : Patrice Bret (Club d’Histoire de la Chimie/CAK, France)

16h 10  John Christie (University of Oxford, UK)

Nature production and knowledge: the case of alum in Britain

16h 50  René Siegrist (Fonds National Suisse/Université de Lausanne, Suisse)

Les naturalistes de Genève et le rôle des « objets intermédiaires » dans l’élaboration et la circulation des savoirs sur les Alpes, 1740-1820

17h 30  Discussion générale

 

Infos et inscription gratuite mais obligatoire avant le 3 novembre:  corinna.guerra@ehess.fr

 

Journée dans le cadre du séminaire Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation (groupe Le techniques au Centre Alexandre Koyré/TAK)

 

Résumés disponibles en pdf ci-dessous.

EHESS
CNRS
MNHN
Marche citoyenne pour les sciences

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38