Membres | Membres statutaires

Jean-Baptiste Fressoz

Fressoz, Jean-Baptiste
Chargé de recherche de 1e classe
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

jean-baptiste.fressoz[at]cnrs.fr

0032 2 201 63 61

Thèmes de recherche

• Histoire environnementale.
• Histoire de l’anthropocène.
• Désinhibitions modernes.
• Histoire des savoirs climatiques.

 

Séminaire de l'année en cours

Logique du progrès et de la gestion de ses dégâts.

Histoire environnementale de la France moderne et contemporaine
.

Histoire de l’anthropocène.

 

Éléments de bibliographie

Livres

An introduction to the history of the environment, Sampak, 2016 (avec Frédéric Graber, Fabien Locher et Grégory Quenet).

The Shock of the Anthropocene. The Earth, History and Us, Londres, Verso, 2016 (avec Christophe Bonneuil)

Introduction à l’histoire environnementale, Paris, La Découverte, 2014 (avec F. Graber, F. Locher et G. Quenet).

L’événement Anthropocène. La Terre l’histoire et nous, Paris, Le Seuil, octobre 2013 (avec Christophe Bonneuil). Une cinquantaine de recensions.

L’apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique, Paris, Le Seuil, l’univers historique, février 2012.

(1) Eugène Huzar, La fin du monde par la science, Alfortville, Ere, 2008.

Articles (selection)

« L’anthropocène et l’esthétique du sublime », Sublime. Les tremblements du monde, catalogue d’exposition, Centre Pompidou-Metz, 2016, p. 44-49.

« Vaccine and its simulacra : agnotology, ontology and biopolitics in France, 1800-1865 », Administory, vol. 1, 2016, p. 173-192.

« La main invisible a-t-elle le pouce vert ? les faux semblants de l’écologie industrielle au XIXe siècle », Techniques et culture, vol. 65-66, 2016, p. 324-339

« Régénérer la nature, restaurer les climats : François-Antoine Rauch et les Annales Européennes de physique végétale et d’économie publique, 1815-1830 », Le temps des médias, 2015, vol. 25, p. 52-69.

Jean-Baptiste Fressoz et Fabien Locher, « L’agir humain sur le climat et la naissance de la climatologie historique », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2015, vol. 62, n°1, p. 48-78.

« Pour une histoire désorientée de l’énergie », Entropia, 2013, vol. 15, p. 173-187.

 “Modernity’s Frail Climate. A climate history of environmental reflexivity”, Critical Inquiry, vol. 38, n°3, spring 2012, p. 579-598 (avec Fabien Locher)

« Circonvenir les circumfusa : la chimie, l’hygiénisme et la libéralisation des choses environnantes (1750-1850) », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 56-4, 2009, p. 39-76

 “Beck Back in the Nineteenth Century. Towards a genealogy of risk society” History and Technology, vol. 23, n°4, 2007, pp. 333-350.

 “The Gas-Lighting Controversy. Technological Risk, Expertise and Regulation in Nineteenth Century Paris and London”, Journal of Urban History, vol. 33, n°5, 2007, pp. 729-755.

 

Présentation libre

L’Apocalypse Joyeuse, une histoire du risque technologique a démontré que le « siècle du progrès » n’a jamais été simplement technophile. L’histoire des révolutions industrielle et médicale n’est pas l’histoire d’une prise de conscience, mais l’histoire de la production scientifique et politique d’une certaine inconscience modernisatrice. J’ai montré que la période 1770-1850 correspondait à un changement profond de régulation du risque : l’application de la notion de risque à la vie elle même, l’instauration de comités d’experts gérant les innovations pour le bien de la nation et de l’économie, le basculement des étiologies médicales de l’environnemental au social, la financiarisation des atteintes à l’environnement, la norme de sécurité et l’assurance contre les accidents technologiques.
Mon projet de recherche actuel s’inscrit dans la continuité de ce premier ouvrage. Le but est d’écrire une histoire culturelle, matérielle et politique de la situation environnementale dans laquelle nous nous sommes mis et de placer l’histoire au cœur de la réflexion sur la crise environnementale. Par rapport aux travaux existants sur l’anthropocène, je propose de déplacer la focale de l’étude des milieux atteints vers les acteurs, les institutions et les décisions qui ont produit ces atteintes. Il s’agira d’identifier et de comprendre les pouvoirs, les institutions, les dispositifs et les imaginaires qui ont effectivement produit la crise environnementale.

Dernière mise à jour : novembre 2016
EHESS
CNRS
MNHN
Marche citoyenne pour les sciences

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38