CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Épures d'histoire : un processus pragmatique. Perspectives pour l’histoire de l’architecture et de la construction

Actualités et appels à contribution | 2015-2016

Épures d'histoire : un processus pragmatique. Perspectives pour l’histoire de l’architecture et de la construction

13-14 octobre 2015

Épures d'histoire : un processus pragmatique. Perspectives pour l’histoire de l’architecture et de la construction

Lieu :

Académie d’Architecture, Hôtel de Chaulnes, 9, place des Vosges, 75004 Paris


Organisé par :

Antonio Becchi, Robert Carvais et Pascal Dubourg Glatigny

Colloque international avec le soutien de l’Académie d’Architecture, du Centre Alexandre Koyré, du Centre de théorie et analyse du droit, du Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, du Laboratoire d’Excellence Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances (Hastec), du Centre Jean Pépin et du Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris.

Le lundi 12 octobre à 17h30 sera inaugurée à l’Académie d’Architecture une exposition dédiée aux Trésors qu’elle recèle. A cette occasion, un hommage sera rendu à Joël Sakarovitch.

Mardi 13 octobre 2015

9h        Introduction A. Becchi, R. Carvais et P. Dubourg Glatigny

9h30-10h30 Session 1 : Images et documents des savoirs techniques

Quelle est la nature des matériaux historiques sur lesquels nous travaillons ? L’exemple de l’architecture, comme de l’archéologie et de l’histoire de l’art figuratif par ailleurs, constitue une leçon pour de nombreux domaines d’étude des sciences humaines. Il s’agit de dégager le remodelage historique du matériau originel à travers les témoignages matériels et sources écrites ou visuelles dont l’interprétation est parfois chargée de symbolisme politique.

Président de séance : Pierre Caye (CNRS, Centre Jean Pépin)
Discutant : Antonio Becchi (Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin)

Bill Addis (Université de Cambridge, Royaume-Uni)
Documenter le travail de l’ingénieur

Valérie Nègre (École nationale supérieure d’architecture Paris La Villette)
Notes sur quelques représentations visuelles de la technique


10h30 - 11h : Pause-café

11h - 12h : Richard Etlin (University of Maryland, Architecture, Planning and Historic Preservation, États-Unis)
On the Symbolism of Rib Vaults and Stereotomic Vaults


Roberto Gargiani (École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Suisse)
Giuseppe Terragni et Pier Luigi Nervi, forme des structures et rhétorique fasciste


12h-13h Débat

13h- 14h30 Déjeuner

14h30 – 15h30 Session 2 : Mathématique et architecture : art et science de la construction

Depuis Vitruve, le raisonnement mathématique tient une place importante dans le raisonnement architectural. Ce rôle fut fréquemment réaffirmé: par Alberti, par les classiques et ainsi par la suite jusqu’aux modernes du XXe siècle. La notion de mathématique est cependant loin d’être univoque, la géométrie étant constamment discutée par l’algèbre. Constitue-t-elle une méthode, un outil, une règle, un modèle ?

Président de séance : Antonella Romano (EHESS, Centre Alexandre Koyré) Discutant : Thierry Ciblac (ENSA Paris Malaquais)

Werner Oechslin (Stiftung Bibliothek Werner Oechslin, Einsiedeln, Suisse)
“Quia scientiae mathematicae non purae sed mixtae [sunt]…“

Antonella Mastrorilli (Ecole nationale supérieure d’architecture de Lille)
Savoir constructif et fondements théoriques (XVIe-XVIIIe siècles)


15h30 – 16h Pause-café 16h – 17h
Dominique Raynaud (Université Pierre-Mendès-France, Grenoble)
Le tracé de l’ἔντασις par Nicolas-François Blondel (1673): application architecturale ou mathématiques décoratives ?

Patricia Radelet-de Grave (Université catholique de Louvain, Belgique)
La  statique  graphique  de  Culmann  entre  mathématiques,  mécanique  et  art  de l'ingénieur


17h – 18h Débat


Mercredi 14 octobre 2015

9h – 10h Session 3 : Les lieux de production de l’architecture : acteurs, institutions et transmission

L’histoire de la construction regroupe des chercheurs aux horizons disciplinaires très variés, reflétant autant de réservoirs documentaires distincts. Nous aborderons ici les conditions de
production des savoirs liés à la construction et à l’architecture : lieux de sociabilité savante comme les académies et les bibliothèques, lieux de normalisation comme les tribunaux ou les écoles mais aussi lieux de savoirs subalternes comme les ateliers du tailleur de pierre et du charpentier. Ces lieux façonnent-ils des savoirs spécifiques et comment dialoguent-ils entre eux ?

Président de séance : Paul Quintrand (Académie d’Architecture) Discutant : Pascal Dubourg Glatigny (CNRS, Centre Alexandre Koyré)

Javier Giron Sierra (Ecole supérieure d’architecture de Madrid, Espagne)
La  crise  de  la  représentation  graphique  de  l’architecture  au  sein  de  l’Ecole Polytechnique

Hélène Rousteau-Chambon (Université de Nantes)
Charles-Etienne-Louis Camus (1699-1768), un lien entre l'Académie d'architecture et l'Académie des sciences ?

10h – 10h30 Pause-café 10h30 – 11h30

Enrique Rabasa (Universidad Politécnica de Madrid, Espagne)
La Gournerie et Monge, deux mondes opposés

Luc Tamborero (Mecastone, Bari)
« Un  Compagnon  Passant  venant  d'Italie  ».  Méthodes  et  opportunités  dans l'apprentissage expérimental de Joël Sakarovitch

11h30 – 12h30 Débat 12h30 – 14h Déjeuner

14h – 15h Session 4 : Neutraliser les disciplines

Partant de l’œuvre de Joël Sakarovitch, nous souhaitons montrer ici comment une pragmatique de l’objet historique s’est constituée, fondée sur la présence des traces historiques et non sur une vision disciplinaire extérieure. La formation initiale tient une place prépondérante dans nos différentes approches. De nombreux groupes interdisciplinaires se sont constitués ces dernières années,  parvenant toutefois rarement à dépasser la juxtaposition d’approches. Il s’agit ici d’interroger la possibilité d’un discours disciplinairement neutre dans les conditions académiques actuelles.

Président de séance : Philippe Bernardi (CNRS, Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris)
Discutant : Robert Carvais (CNRS, Centre de théorie et analyse du droit)

André Guillerme (Conservatoire national des arts et métiers, Paris)
Construction et architecture : l’art militaire en France au XIXe siècle

Olga Medvedkova (CNRS, Centre Jean Pépin)
Histoire d'architecture ou histoire de construction? Le livre d'architecture comme source et méthode

15h – 15h30 Pause-Café 15h30 – 16h30

Alexandre Cojannot (Archives nationales)
Le chantier : un objet d’étude pour l’histoire de la France du XVIIe siècle ?

François Fleury (École nationale supérieure d’architecture de Lyon)
L'histoire de la construction : pour enseigner au-delà des disciplines

16h30 – 17h30 Débat

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
MNHN
Marche citoyenne pour les sciences

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38