CECI n'est pas EXECUTE Koyré : Appel à participation à l’École thématique de l’IFRIS “La Matérialité dans les SHS”

Actualités et appels à contribution | 2014-2015

Appel à participation à l’École thématique de l’IFRIS “La Matérialité dans les SHS”

Barcelone, Residencia d’Investigadors, du 16 au 19 juin 2015

Appel à participation à l’École thématique de l’IFRIS “La Matérialité dans les SHS”

En proposant la « matérialité » comme thème de l’École thématique 2015, l’IFRIS souhaite explorer ce qui a constitué à la fois un étendard pour le renouvellement des études des sciences et des techniques à partir des années 1980, l’une de leurs contributions majeures aux sciences sociales, et un enjeu qui demeure aujourd’hui encore au cœur de nombreux débats contemporains.

L’attention portée à la matérialité des sciences et des techniques a en effet été l’un des projets fondateurs des science and technology studies, cherchant à rompre avec une vision de l’activité scientifique comme résultant de l’application en pratique d’un ensemble d’opérations de nature essentiellement cognitive, intellectuelle et théorique. En déplaçant le regard vers les pratiques situées, vers le travail avec et sur des outils, des instruments, des objets, des organismes, des substances, des objets matériels… il a été possible de documenter la production des faits scientifiques à travers la variété des pratiques de laboratoire, en décrivant la fabrique des sciences comme un minutieux travail d’adéquation des outils aux tâches, en mettant en lumière la matérialité des systèmes expérimentaux et des savoir-faire incorporés qui permettent de mettre à la question, de contrôler et de stabiliser les phénomènes matériels. Ces travaux pointent également le rôle des métrologies et des standards dans l’extension des territoires d’action des sciences, tout comme l’importance des objets dans la circulation des savoirs, dans la structuration des communautés et dans la reconfiguration des mondes sociaux.

Ce projet de rematérialisation des phénomènes sociaux, économiques et culturels continue de porter ses fruits et s’applique de nos jours à des domaines de plus en plus variés : des supports et pratiques d’enregistrement statistique, des systèmes d’observation et de surveillance, aux dispositifs de marché et de fixation des prix, en passant par les régimes d’appropriation (du sol, des idées, des œuvres) ou encore de régulation des substances dangereuses – sans oublier la matérialité des systèmes de stockage et d’échanges de données, de calcul, de modélisation et de simulation qui enserrent tous ces domaines dans des infrastructures et des pratiques informationnelles de plus en plus prégnantes.

Cet intérêt renouvelé et étendu pour la matérialité ouvre un ensemble d’interrogations et de débats aussi bien académiques que sociétaux. Ainsi, différentes conceptions de la matérialité coexistent et celle-ci est appréhendée à travers des modalités et des catégories variables (« objets », « substances », « non-humains », « infrastructures », « technologie », « culture matérielle »…) Certaines perspectives privilégient la matérialité comme appui solide et durable permettant la structuration, la mise en « boîte noire » ou la clôture des controverses alors que d’autres insistent au contraire sur la multiplicité et la fragilité des formes de matérialisation, qui ne performent qu’au prix de négociations, d’une attention, d’un soin et d’un travail de maintenance constants.

Cette école thématique de l’IFRIS a pour ambition de poursuivre cette réflexion sur la place de la matérialité dans les sciences sociales afin de saisir les transformations contemporaines dans leurs dimensions matérielles, sociales et politiques. Il pourra s’agir par exemple d’analyser le monde technique contemporain non seulement comme la résultante d’une dynamique d’innovation perpétuelle mais comme s’inscrivant dans une écologie monde, dans un système d’échange et de régulation de flux de matières, souvent inégalitaire.

L’école est ouverte aux doctorants et post-doctorants qui travaillent dans les domaines de recherche de l’IFRIS et du LabEx SITES : STS, histoire, sociologie et anthropologie des sciences et des techniques, économie et gestion de l’innovation et des politiques de recherche, droit des sciences et des techniques.

Elle se composera d’exposés de conférenciers invités, d’ateliers de lecture et de discussion de textes importants pour la réflexion commune sur le thème, ainsi que d’exposés de doctorants et de post-doctorants sur leurs objets de recherche.

Les doctorants et post-doctorants souhaitant participer à cette École Thématique sont invités à soumettre une proposition (d’une page maximum) résumant l’objet de leur communication. Les propositions qui s’attachent à inscrire les questions liées à la matérialité au sein de leurs réflexions sont particulièrement bienvenues, mais cela ne constitue en rien une obligation pour participer à l’école thématique.

Les participants seront sélectionnés sur la base des résumés envoyés au plus tard le 8 avril 2015.

Les textes des communications devront être envoyés avant le 3 juin 2015.

Contact :

Julie Rust – E-mail: rust[at]ifris.org

Lien vers la page web de l'appel: http://ifris.org/appels/appel-a-participation-a-lecole-thematique-de-lifris/

EHESS
CNRS
MNHN

flux rss  Calenda - Études des sciences

flux rss  Les techniques au Centre Alexandre Koyré

Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560
EHESS/CNRS/MNHN
27 rue Damesme
75013 Paris
France

Tél. : +33 (0)1 40 78 26 38