Membres | Membres associés et correspondants

Elisa Andretta

Photo Elisa Andretta
Chargée de recherche
Membre associé
Institution(s) de rattachement : CNRS
Institution secondaire : LARHRA, UMR 5190

Coordonnées professionnelles

MSH-Lyon St Etienne 14 avenue Berthelot 69007 Lyon

elisa.andretta[at]gmail.com

Thèmes de recherche

- Histoire sociale des cultures et des pratiques médicales et naturalistes à l’époque moderne

- Sciences et savoirs dans les cours italiennes et espagnoles entre Renaissance et Contre-Réforme

- Savoirs, pouvoirs, et religion dans les villes européennes de la première modernité

 

Éléments de bibliographie

Livres

Roma Medica’. Anatomie d’un système médical au XVIe siècle, Rome, Ecole Française de Rome (Collection), 2011, 624 p.

Livres co-édités

Être médecin à la cour, Italie, France, Espagne (XIIIe-XVIIIe siècles), éd. E. Andretta et M. Nicoud, Florence, Sismel (Micrologus’ Library), 2013.

Tramiti. Figure e strumenti della mediazione culturale nella prima età moderna, éd. E. Andretta, E. Valeri, P. Volpini, M.A. Visceglia, Rome, Viella editrice, 2015.

Un mondo di Relazioni. Giovanni Botero e i saperi nella Roma del Cinquecento, éd. Elisa Andretta, Romain Descendre, Antonella Romano, Rome, Viella, 2021.

Direction de numéros spéciaux de revues

Économie des savoirs, éd. Elisa Andretta et Rafael Mandressi dossier thématique de la revue, Histoire, Médecine et Santé, 11 (2017)

Le lingue nella Roma del Cinquecento. Luoghi e risorse, éd. Elisa Andretta, Antonella Romano, Maria Antonietta Visceglia, dossier thématique de la Rivista Storica Italiana, 132/1 (2020), p. 87-322

Articles et chapitres d'ouvrages

« Bartolomeo Eustachi, il compasso e la cartografia del corpo umano », Quaderni storici, 130.1, (2009), p. 93-124

« Medical culture of “the Spaniards of Italy” in the Renaissance. Scientific communication, learned practices and medicine in the correspondence of Juan Páez de Castro (1545-1552) », dans Medical Cultures in the Early Modern Spanish Empire, éd. María Luz Lopéz-Terrada, José Pardo Tomás, John Slater, Farnham, Ashgate, 2014, p. 129-145

« Il Vaticano e l’Escorial come “luoghi di medicina”. Presenze mediche nello spazio della corte (1560-1600)» dans La forza delle incertezze. Dialoghi storiografici con Jacques Revel, éd. Antonella Romano et Silvia Sebastiani, Bologne, Il Mulino, 2016, p. 269-310

« Les médecins du Tibre. La construction d’un savoir sur les fleuves dans la Rome du 16e siècle», Histoire, Médecine et Santé, 11 (2017), p. 99-129

avec Antonella Romano, « Roman urban epistemologies: global space and universal time in the rebuilding of a 16th-century city », dans Civic Epistemologies: Knowledge and the early modern city. A history of entanglements, éd. Bert de Munck et Antonella Romano, Londres-New York, Routledge, 2019, p. 197-222

avec José Pardo-Tomás, « Books, plants, herbaria: Diego Hurtado de Mendoza and his circle in Italy (1539-1554) », History of Science (2019), p. 1-25, lien

 

Présentation

Dans le cadre d’une histoire politique de la production des savoirs, je m’intéresse aux cours et aux villes italiennes et espagnoles de la première modernité, comme espaces privilégiés de l’élaboration d’enquêtes complémentaires sur le corps humain et le monde naturel.

Après une thèse de doctorat sur le système médical dans la Rome du XVIe siècle, dans laquelle j'ai exploré les relations entre le contexte social et politique de la ville, l'organisation de la profession médicale et la production de connaissances sur le corps, mon activité de recherche s'est développée dans trois directions : 1. l'analyse de la circulation des connaissances médicales et naturalistes entre la péninsule ibérique et la péninsule italienne ; 2. l'étude des médecins en tant que figures de médiation politique, scientifique et culturelle et leur rôle dans le développement d'un nouveau rapport à la nature dans l'Europe du début de l'époque moderne ; 3. la reconstruction des lieux, des dispositifs et des entreprises intellectuelles qui ont fait de la Rome du XVIe siècle un centre d'élaboration des connaissances sur la nature d’un monde en expansion. Ce dernier aspect de ma recherche a été développé dans le cadre du programme BabelRome. La nature du monde et ses langues dans la Rome du XVIe siècle (EFR, CAK, LARHRA, lien) que j'ai coordonné avec Antonella Romano entre 2017 et 2021. Il sera approfondi dans le cadre du programme de recherche Le monde dans une péninsule : espaces urbains, présences étrangères, économies des savoirs dans l’Italie du Cinquecento [MONDO500] (EFR, CAK, LARHRA, Labex CoMod, 2022-2026), dont je suis responsable avec Romain Descendre (ENS Lyon) et Antonella Romano.

Dernière mise à jour : décembre 2021

EHESS
CNRS
MNHN
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560 EHESS/CNRS/MNHN

Campus Condorcet / bât. EHESS
2 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France