Membres | Membres statutaires

Catherine König-Pralong

Photo König-Pralong
Co-responsable de la Formation doctorale « Droit Études politiques Philosophie » (DEPP)
Co-responsable du parcours « Histoire des sciences des techniques et des savoirs » (HSTS) et de la mention « Savoirs en Sociétés » (SES) du master EHESS en sciences sociales
Directrice d’études
Institution(s) de rattachement : EHESS

Coordonnées professionnelles

Centre Alexandre-Koyré

Campus Condorcet / Bâtiment EHESS / bureau 571

2 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers, France

catherine.koenig-pralong[at]ehess.fr

Page personnelle

Thèmes de recherche

- Historiographie des sciences humaines et sociales

- Formations, productions et interrelations des savoirs modernes (Europe-USA XIXe-XXe siècles)

- Réceptions modernes du Moyen Âge (y compris arabe) et de la Renaissance

- Histoire de la philosophie

- Histoire de l’histoire de la philosophie

- Savoirs et rationalités scolastiques

- Anthropologie médiévale

 

Séminaires de l'année en cours

Introduction à l’histoire des sciences, des techniques et des savoirs. Périodes, thèmes, enjeux

L’internationale dantesque. Usages et figures de Dante au XIXe siècle

Les savoirs de la nouvelle Amérique. Philosophie, sciences de l’homme et sciences sociales aux USA au XIXe siècle

La philosophie médiévale à Condorcet


Éléments de bibliographie

Livres

La colonie philosophique. Écrire l’histoire de la philosophie aux XVIIIe-XIXe siècles, Paris, Éditions de l’EHESS, 2019.

Médiévisme philosophique et raison moderne. De Pierre Bayle à Ernest Renan, Paris, Vrin, 2016.

Avec Ruedi Imbach, Le défi laïque. Existe-t-il une philosophie de laïcs au moyen âge ?, Paris, Vrin, 2013. [Traduction italienne : La sfida laica. Per una nuova storia della filosofia medievale, Roma, Carocci, 2016.]

Le bon usage des savoirs. Scolastique, philosophie et politique culturelle, Paris, Vrin, 2011. Open Access

Être, essence et contingence. Henri de Gand, Gilles de Rome, Godefroid de Fontaines, Paris, Les Belles-Lettres, 2006.

Avènement de l’aristotélisme en terre chrétienne. L’essence et la matière : entre Thomas d’Aquin et Guillaume d’Ockham, Paris, Vrin, 2005.

Livres co-édités

Together with Mario Meliadò and Zornitsa Radeva (eds), The Territories of Philosophy in Modern Historiography, Bari-Turnhout, Pagina-Brepols, 2019. Open Access.

Together with Mario Meliadò and Zornitsa Radeva (eds), ‘Outsiders’ and ‘Forerunners’. Modern Reason and Historiographical Births of Medieval Philosophy, Turnhout, Brepols, 2018.

Articles et chapitres d'ouvrages

« Raison historiographique, réceptions croisées et internationalisation de la recherche. L’histoire de la philosophie aux XVIIIe-XIXe siècles », in S. Zékian, Th. Roger (eds), Accuser réception,2020: Fabula / Les colloques. En ligne

« Philosophiefeindlichkeit und konservatives Denken: Karl Wittes Dante », Deutsches Dante-Jahrbuch, 95,2020, p. 117-130.

« La raison philosophique moderne et ses historiens (XVIIIe-XIXe siècle) »,  Studia philosophica, 76, 2017, p. 19-36. Open Access.

« L’histoire de la philosophie appartient-elle au champ des sciences humaines et sociales ? »,  Revue d’histoire des sciences humaines, 30, 2017, p. 49-70. Open Access.

« Alterität, fremde Nähe und Hybridisierung. Die Araber in der Philosophiegeschichte um 1800 », in R. Elberfeld (Hg.), Philosophiegeschichtsschreibung in globaler Perspektive. Deutsches Jahrbuch Philosophie, 9, 2017, p. 231-252. Open Access.

« L’histoire médiévale de la raison philosophique moderne (XVIIIe-XIXe siècles) », Annales HSS, 2015/3, p. 667-711. Open Access.

 « L’empire de la doctrine. Théologie versus sens commun », in J.-Ph. Genet (éd.), Vérité et crédibilité : construire la vérité dans le système de communication de l’Occident (XIIIe-XVIIe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 95-113. Open Access.

 

Présentation

Aux universités de Lausanne et Fribourg, j’ai consacré mes premiers travaux à la philosophie médiévale, que j’ai approchée sous l’angle de la circulation des savoirs entre mondes gréco-arabes et scolastique latine. La théologie scolastique, ses efforts pour bâtir un empire doctrinal d’une part, les représentations laïques du savoir et de la société d’autre part, ont constitué les deux pôles de cette recherche. J’ai ensuite donné une coloration historiographique à mes travaux avec le projet ERC-Co-Grant MEMOPHI mené à l’Université de Fribourg-en-Brisgau entre 2014 et 2019. Il portait sur les constructions du Moyen Âge par les historiens de la philosophie modernes. Dans le prolongement de cette enquête, j’ai étudié la formation de l’histoire de la philosophie et l’institutionnalisation de cette discipline dès la fin du XVIIIe siècle, en reconstruisant ses entrecroisements avec les sciences naturelles, la linguistique, la géographie, l’ethnologie, l’anthropologie et l’histoire de la culture.

Depuis 2019, à l’EHESS, je travaille à une anthropologie des savoirs modernes (universitaires et non universitaires) en étudiant leurs formations, leurs co-productions et leurs interrelations, entre Europe et USA, aux XIXe et XXe siècles. D’autre part, je m’intéresse, d’un point de vue méthodologique et historiographique, aux usages modernes des catégories de Moyen Âge et de Renaissance, ainsi qu’à leurs pluralisations ou négations du XIXe siècle à aujourd’hui.

Dernière mise à jour : septembre 2021

EHESS
CNRS
MNHN
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560 EHESS/CNRS/MNHN

Campus Condorcet / bât. EHESS
2 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France