Membres | Membres statutaires

Germain Meulemans

Germain Meulemans
Chargé de recherche
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

Centre Alexandre-Koyré

Campus Condorcet / Bâtiment EHESS / Bureau B540

2 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers, France

germain.meulemans[at]cnrs.fr

Page personnelle

Thèmes de recherche

- Anthropologie des sciences

- Anthropologie de l’environnement

- Sols, ingénierie écologique, artificialisation

 

Éléments de bibliographie

Direction de numéros spéciaux de revues

2020, Germain Meulemans et Céline Granjou, coordination du numéro spécial « Le sol, nouvelle frontière pour les savoirs et les politiques de l’environnement. » Revue d’Anthropologie des Connaissances, 14 (4).

Articles et chapitres d'ouvrages

2021    Germain Meulemans, « Solidifying grounds. The intricate art of foundation building. » Theory, Culture & Society. DOI : https://doi.org/10.1177/02632764211030997

2021    Germain Meulemans et Thomas Tari, « Mener l’enquête » in Clémence Seurat et Thomas Tari [dir.] Controverses : mode d’emploi, 259-275, Paris : Presses de Sciences Po.

2020    Germain Meulemans et Céline Granjou, « Le sol, nouvelle frontière pour les savoirs et les politiques de l’environnement. Introduction au numéro thématique. » Revue d’anthropologie des connaissances, n°14 (3). URL : https://journals.openedition.org/rac/14027

2020    Germain Meulemans, « The swarming life of pastures: living with vole outbreaks in the French Jura uplands. » Social Anthropology, n°28, vol. 3, 598-613. DOI : https://doi.org/10.1111/1469-8676.12786

2020    Germain Meulemans, « Urban pedogeneses: the making of city soils from hard surfacing to the urban soil sciences. » Environmental Humanities, n° 12, vol. 1, 250-266. DOI : https://doi.org/10.1215/22011919-8142330

2020    Germain Meulemans, « Reclaiming freak soils: From conquering to journeying with urban soils » in Juan F. Salazar, Céline Granjou, Anna Krzywoszynska, Matthew Kearnes et Manuel Tironi [dir.] Thinking with Soils: Material Politics and Social Theory, 157-174, Londres : Bloomsbury.

2019    Germain Meulemans, « Wormy Collaborations in Practices of Soil Construction. » Theory, Culture & Society, n°37, vol. 1, 93-112. DOI : https://doi.org/10.1177/0263276419851857

2019    Germain Meulemans, « Fonder les villes. Comment les terrassiers comprennent le sol. » Communications, n°105, 149-159. DOI : https://doi.org/10.3917/commu.105.0149

2018    Tim Ingold et Germain Meulemans, « Ice and Soil » in Elizabeth Ogilvie [dir.] Out of Ice: The Secret Language of Ice, 70-73, Londres: Black Dog.

2018    Germain Meulemans, « Des hommes qui creusent : suivre le sol en pédologie » in Léo Mariani et Carine Plancke [dir.] (D)écrire les affects. Perspectives et enjeux anthropologiques, 299-325, Paris: Petra.

2018    Germain Meulemans et Anaïs Tondeur, « Nous hantons les lisières, » Billebaude, n°12, 32-37.

2018    Germain Meulemans, Marine Legrand, Anaïs Tondeur, Yesenia Thibault-Picazo, Alan Vergnes, « Soil fictions: addressing urban soils between art, soil ecology and anthropology. » Collaborative Anthropologies, n°10, vol. 1-2, 20-44. DOI: https://doi.org/10.1353/cla.2017.0001

2017    Germain Meulemans, « Mummified gravel: the versatility of asphalt » in Rachel Harkness [dir.] An unfinished compendium of materials, 10-13, Aberdeen: KFI.

2016    Germain Meulemans et Tibo Labat, « Le chantier comme enquête: ce que les sols des villes font à l’architecture » in Panos Mantziaras and Paola Vigano [dir.] Le sol des villes – ressource et projet, Genève : Metispresses.

 

Projets en cours

- Coordinateur scientifique du projet interdisciplinaire (anthropologie, urbanisme, sciences du sol) IPAUP-C93 Co-construction de pratiques et de savoirs innovants pour valoriser les sols en Seine-Saint-Denis. Financement Co3 ADEME, 2020-2023.

- Membre de Still on the map ! Les communautés du delta du Mississippi à l’épreuve de la disparition des sols. Financement ANR-IDEX (ANR-15-IDEX-02), 2020-2023, dirigé par Jennifer Buyck à l’Université Grenoble Alpes.

 

Présentation

Situées à l’intersection de l’anthropologie environnementale et des STS, les recherches de Germain Meulemans portent sur les implications culturelles, politiques et théoriques des conceptions des sols en tant qu'assemblages vivants et toujours en mouvement, dans un contexte de dégradation mondiale des sols et de persistance des inégalités d'accès à la terre qui rend urgent de les reconnaitre en tant qu’acteurs sociaux et politiques à part entière, plutôt que comme une simple ressource ou une surface aménageable. Après avoir obtenu son doctorat auprès des universités d'Aberdeen et de Liège en 2017 (The lure of pedogenesis. An anthropological foray into making urban soils in contemporary France), il a réalisé un post-doctorat de deux ans au CAK grâce à une bourse postoctorale de l'IFRIS (Urban pedogeneses: the emergence of soil construction as mode of research, reclaiming practice, and commodification), puis un autre postdoctorat au laboratoire PACTE à Grenoble (Still on the Map) où il a pu ouvrir de nouveaux terrains sur le monde de la construction des fondations et du terrassement, des pratiques peu explorées par l’anthropologie, mais qui sont pourtant au cœur des transformations de l’environnement opérées par les sociétés modernes. Depuis 2016, il s’implique aussi dans des projets arts-sciences, puis de sciences citoyennes, autour de la question de la pollution des sols dans les projets d’agriculture urbaine critique.

Ayant à nouveau rejoint le CAK en 2021 en tant que chargé de recherche au CNRS, ses recherches actuelles s’articulent autour de trois axes :

- Rendre compte des dynamiques d’artificialisation des sols en Île-de-France à partir d’une ethnographie des pratiques agricoles, militantes, et infrastructurelles qui participent à la production conjointe des sols et du social sur ce territoire.

- Étudier la manière dont les savoirs scientifiques et experts sur les sols se reconfigurent pour faire face aux enjeux posés par la croissance des villes et mettent en jeu des représentations nouvelles de la fertilité, notamment dans le cadre du développement de savoirs, de techniques et de filières de construction de « sols de synthèse ».

- Comprendre la transformation matérielle du monde riche et multispécifique du sol à celui, en deux dimensions, de la surface appropriable et constructible, apte à accueillir les bâtiments et les infrastructures, à partir d’une ethnographie des techniques de construction des fondations.

Dernière mise à jour : octobre 2021

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
MNHN
CollEx

Rechercher dans le catalogue :


Centre Alexandre-Koyré
UMR 8560 EHESS/CNRS/MNHN

Campus Condorcet / bât. EHESS
2 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France